• Rufino Tamayo, La grande galaxie (détail), 1978

    Rufino Tamayo : à l'affiche au MBAC

  • Élisabeth Louise Vigée Le Brun, Marie-Antoinette à la rose (détail), 1783

    Élisabeth Louise Vigée Le Brun : à l'affiche au MBAC

  • Photo : Brian Howell, Audain Art Museum, mars 2016

    Entrevue avec Paul Wong

  • Oviloo Tunnillie, Mother and Child [Mère et enfant], détail, 1966

    Oviloo Tunnillie : à l'affiche au Musée des beaux-arts de Winnipeg

  • Prix Sobey pour les arts 2016
  • Grande-Bretagne ou États-Unis, Robe (détail), v. 1805–1810

    La robe blanche : à l'affiche au MBAC

  • Chris Cran, Z (détail), 1989

    Chris Cran, sincèrement vôtre : à l'affiche au MBAC

  • Picasso
  • Rufino Tamayo, La grande galaxie (détail), 1978
  • Élisabeth Louise Vigée Le Brun, Marie-Antoinette à la rose (détail), 1783
  • Photo : Brian Howell, Audain Art Museum, mars 2016
  • Oviloo Tunnillie, Mother and Child [Mère et enfant], détail, 1966
  • Prix Sobey pour les arts 2016
  • Grande-Bretagne ou États-Unis, Robe (détail), v. 1805–1810
  • Chris Cran, Z (détail), 1989
  • Picasso

Nouveautés

  • L’œil ouvert de Julian Barnes

    Un des plus grands romanciers littéraires du monde parlant art et artistes : à première vue, l’association peut sembler bancale. Or il se trouve que l’auteur anglais Julian Barnes, dont le roman intitulé Une fille, qui danse a remporté le prix Booker, démontre une sensibilité artististique très nuancée, et tient des propos très incisifs.

  • Le questionnaire de Proust : Chris Cran Ce mois-ci, Chris Cran, dont l’exposition individuelle Chris Cran, sincèrement vôtre a ouvert ses portes au Musée des beaux-arts du Canada en mai, répond au questionnaire de Proust, version Magazine MBAC.
  • Hommage à Jean Dallaire

    De sa main gantée de blanc, le commissaire invité Michel V. Cheff soulève une spatule en métal de la palette en verre utilisée par le peintre Jean Dallaire à la fin de sa vie. Dans la peinture sèche depuis plus de 50 ans apparaît alors l’empreinte parfaite de la spatule. « Des artefacts de ce genre donnent une dimension humaine aux artistes, » dit-il en entrevue avec Magazine MBAC.

  • La guérilla dans le monde de l'art

    L'exposition Guerrilla Girls. Ici, c’est la jungle! à Bibliothèque et Archives du Musée des beaux-arts du Canada – qui abrite la collection d’œuvres des Guerrilla Girls la plus complète au pays – présente plusieurs affiches du collectif. Les affiches, principalement en noir et blanc et basées sur le texte, se moquent de l’establishment artistique tout en lançant un appel à la lutte.

  • Territoires non cédés : Lawrence Paul Yuxweluptun

    Lawrence Paul Yuxweluptun produit des œuvres vivantes, marquées au sceau de ses expériences et de sa perspective politique, où s’entremêlent iconographie autochtone et motifs surréalistes. Son exposition individuelle à l’affiche au Musée d’anthropologie de l’Université de la Colombie-Britannique suit le fil d’une carrière de 30 années. Elle regroupe plus de 60 dessins, peintures et extraits vidéo de performance s ainsi qu’une installation de réalité virtuelle, et comprend plusieurs œuvres prêtées par la collection nationale. 

  • Angela Grauerholz. Une influence perturbatrice En mai 2015, Angela Grauerholz a remporté le Prix de photographie Banque Scotia pour une œuvre qu’elle bâtit depuis les années 1980. Pour souligner ses réalisations, l’exposition Prix de photographie Banque Scotia : Angela Grauerholz est actuellement présentée dans la galerie principale du Ryerson Image Centre à Toronto. L’événement est aussi l’un des moments forts du festival de photo CONTACT Banque Scotia. 

Partagez cette page


© 2013 Le Musée des beaux-arts du Canada. Tous droits réservés.

 2016